| Accueil |

Richemont

Fort Ornelle


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Armes de Richemont
 

Héraldique

Ecartelé : au 1er burelé d'argent et d'azur, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or brochant sur le tout ; au 2ème fascé d'or et d'azur de six pièces, à trois pals alaisés au pied fiché d'or brochant sur le tout ; au 3ème parti de sable et d'argent, à la croix pattée de gueules brochant la partition ; au 4ème d'or, à la tête de Maure de sable, tortillée et perlée d'argent à laquelle est suspendu un cor de chasse aussi d'or, enguiché et virolé de gueules ; sur le tout un pont alésé à cinq arches comblées d'azur sommé d'une croix de gueules.


Armes de Richemont en noir et blanc

Commentaires

Richemont était du domaine luxembourgeois de la seigneurie de Rodemack.

Au premier quartier sont les armes du duché de Luxembourg, propriétaire primitif du fief, acquis en 1136 par la seigneurie d'Espeldange. Elles étaient "burelé d'argent et d'azur, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or brochant sur le tout" :

Armes de Luxembourg

Au deuxième quartier, les armes de Hezon II, chevalier, seigneur de Richemont en 1150, de la maison de Briey qui étaient "d'or, à trois pals alaisés au pied fiché de gueules" :

Armes de Briey

brochant celles du sire de Rodemack, seigneur de Richemont en 1297 qui étaient "fascé d'or et d'azur de six pièces" :

Armes de Rodemack

Au troisième quartier, nous trouvons la croix des Templiers qui de la forteresse d'Ornelle contrôlaient le confluent de l'Orne et de la Moselle. Elle broche les armes de la ville de Metz.

Au quatrième quartier ce sont en partie les armes de Morel de Combles, seigneur de Richemont et de Pepinville. Il portait "d'or, à la tête de Maure de sable tortillée d'argent, soutenue d'un cor de chasse d'azur, lié de gueules" :

Armes de Morel de Combles

Enfin, le pont croisé représente le pont de Richemont qui enjambe l'Orne et qui servait de "Marche d'Estaut" en 1324 pour régler la justice entre le pays messin et le Luxembourg.

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site de la commune


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).