| Accueil |

Turquestein-Blancrupt

Turkestein - Tyrquestein


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Armes de Turquestein-Blancrupt
 

Héraldique

Coupé : au 1er parti au I d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent, au II d'azur, à trois fleurs de lys d'or ; au 2nd d'or, à l'étoile à six rais de gueules, à la bordure du même.


Armes de Turquestein-Blancrupt en noir et blanc

Commentaires

Le premier coupé est celui des anciennes armes de la commune qui portait "écartelé : aux 1er et 4ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent ; aux 2ème et 3ème d'azur, à trois fleurs de lys d'or" :

Anciennes armes de Turquestein-Blancrupt

On retrouve les armes simples de Lorraine et celle du royaume de France. En 1252 Jacques de Lorraine fit construire d'importantes fortifications qui seront rasées sur ordre de Richelieu en 1634. Elles figurent sur un sceau en cuivre du tabellionnage de Turquestein datant de l'an 1425. Au vu de ce sceau (1) , ce ne sont pas les armes simples de Lorraine. En fait, il s'agit des armes complètes de François de Lorraine comte de Vaudémont, et père de Charles IV, écartelées avec celles de France :

Sceau du tabellionnage

L'étoile et la bordure seraient aux armes de Geoffroy de Turquestein. Il porterait donc "d'or, à l'étoile de six rais de gueules ; à la bordure du même" :

Armes possibles de Turquestein

Mais les émaux et métaux sont arbitraires. Le sceau est "lisse". (2)

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Le département de la Meurthe

Site de la commune

(1) Mémoire de la Société d'archéologie lorraine

(2) Mémoire de la Société d'archéologie lorraine

Arnaud BISVAL


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).