| Accueil |

Thionville

Diedenhofen - Diddenuewen - Dietenhoven - Theodonis villa - Theudone villa


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

couronne
Citation - Légion d'honneur
15 janvier 1920
"Par son héroïque résistance à l'invasion ennemi, en 1792, 1814-1815, 1870, a bien mérité de la patrie.
Inébranlablement fidèle à la France pendant quarante-huit années d'asservissement et de souffrances."

Croix de guerre 1939-1945
avec palme de bronze
Citation à l'odre de l'Armée
30 juin 1948
sans texte

Héraldique

D'azur, au château donjonné de trois tourelles d'or, celle du milieu plus haute, ouvertes d'argent, le tout maçonné de sable.


Armes de Thionville en noir et blanc

Commentaires

Selon un acte datant de 770, un palais est installé à Thionville. Ce palais impérial carolingien disparait pour laisser place à un château comtal qui se développe autour de l'actuelle Cour du Château. Il englobe la Tour aux Puces qui devient le donjon. La courtine est flanquée de tours rondes. La ville se fortifie et adopte un système de remparts à petites tours en demi-lunes.

Un sceau de 1430 des archives du gouvernement de Luxembourg a servi comme modèle au blason de la ville.

Les maîtres échevins et les échevins de l'hôtel de ville de Thionville portent ces armes d'après l'Armorial général d'Hozier établit en 1696.

Sous le 1er Empire, la ville adopte en 1813 les armes suivantes "d'azur, à deux drapeaux d'argent bâtonnés d'or, sommés d'une aigle de même, celui de dextre à la croix d'azur chargée d'un M d'or, celui de senestre chargé d'un P aussi d'or, accompagnés de trois tours, mal ordonnées, d'argent crénelées de trois pièces, ouvertes, ajourées et maçonnées de sable, soutenues de sinople, celle du chef surmontée d'une couronné de chêne de sinople ; au franc quartier des villes de deuxième ordre qui est d'azur, à un N surmonté d'une étoile rayonnante d'or, à la filière d'or " :

Armes de Thionville sous le 1er Empire

Ce blason symbolisait la défense de la ville en 1792 contre les armées alliées. Le premier drapeau fait allusion à la couronne civique envoyée par la ville de Metz et le P au drapeau envoyé par la ville de Pont-à-Mousson.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site de la commune

Studies in Heraldry - The Civic Heraldry of France

Journal officiel de la République française du 15/02/1920


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).