| Accueil |

Sarreguemines

Gamundia - Saargemünd


France
 
Lorraine
 
Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
Ecartelé : au 1er du chapitre de la cathédrale de Metz ; au 2ème de Lorraine ; au 3ème de Bar ; au 4ème du Luxembourg ; sur-le-tout de la ville de Metz. *
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de la Moselle
 

Croix de guerre 1939-1945
avec palme de bronze
30 juin 1948

Héraldique

Parti : au 1er d'or, à la croix patriarcale de gueules ; au 2nd de gueules, à l'alérion d'argent.


Armes de Sarreguemines en noir et blanc

Commentaires

Siège d'une châtellenie appartenant aux ducs de Lorraine, les armes de la ville apparaissent des 1610. Pendant une longue période, Sarreguemines utilisa les armes simples de Lorraine. Les premières armes ne réapparurent qu'en 1853.

Certains quartiers de Sarreguemines, anciens villages, avaient leurs propres armes :

- Folpersviller, rattaché en 1971, portait "coupé : au 1er de gueules, à la tour d'or à deux fenêtres, ajourée et ouverte du champ, accostée de deux alérions d'argent ; au 2nd d'or, au renard passant de sable" :

Armes de Folpersviller

Les alérions d'argent rappellent que le bourg dépendait du duché de Lorraine. La tour à deux fenêtres est celle de sainte Barbe, patronne de la paroisse. Enfin, le renard, en latin vulpes et fuchs en allemand, symbolise le nom du lieu.

- Neunkirch, rattaché en 1964, portait "d'azur semé de fleurs de lys d'or ; à la bande échiquetée de trois tires d'argent et de sable" :

Armes de Neunkirch

Le champ d'azur semé d'azur rappelle que la paroisse appartenait à l'abbaye de Saint-Denis. Cette abbaye portait "d'azur, à trois fleurs de lys d'or, accompagnées d'un clou de la Passion d'argent en abîme" :

Armes de l'abbaye royale de Saint-Denis

La bande échiquetée est celle de la famille de Sponheim, seigneur du lieu. Elle portait "échiqueté d'argent et de gueules (ou inversement) de quatre tires" :

Armes de Sponheim

- Welferding, rattaché en 1964, portait "d'argent, au pal d'azur, accosté de deux corneilles de sable" :

Armes de Welferding

Ce sont les armes inversées, pour l'esthétisme, des comtes de La Leyen, anciens seigneurs du lieu :

Armes de La Leyen

Les corneilles sont celles de l'abbaye de Tholey qui possédait la paroisse.

 

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

Site de la commune


 

 

 

 

 

* Ecartelé : au 1er de gueules, au dextrochère de carnation paré d'azur issant d'une nuée d'argent mouvant de la pointe senestre de l'écu et tenant une épée haute du même garnie d'or accostée en chef de deux cailloux d'or (du chapitre de la cathédrale de Metz) ; au 2ème d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent (de Lorraine) ; au 3ème d'azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d'or, à deux bars adossés du même (de Bar) ; au 4ème burelé d'argent et d'azur de dix pièces, au lion à la queue fourchue de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (du Luxembourg) ; sur-le-tout parti d'argent et de sable (de la ville de Metz).