| Accueil |

Bayon

Baïo - Baïum - Baïones


France
 
Lorraine
 
Meurthe-et-Moselle
         
Tiercé en pal, d'azur, d'argent et de gueules, les insignes de la République d'or brochant sur le tout.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent.
 
D'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent et côtoyée de deux cotices ondées d'azur.
         
France moderne
 
Région Lorraine
 
Département de Meurthe-et-Moselle
 

Armes de Bayon
 

Héraldique

D'or à la croix de gueules au franc quartier d'argent chargé d'un lion de sable, armé, lampassé de gueules et couronné d'or ; chargé en abîme d'un écusson d'argent à la bande de gueules surchargé de trois alérions d'or.


Armes de Bayon en noir et blanc

Commentaires

Ces armoiries figurent sur un sceau de la seigneurie de Bayon de 1556, conservé aux archives départementales de Meurthe et Moselle.
Henri, dit le Lombard, fils cadet Ferry 1er de Bitche de Lorraine, reçu la terre de Bayon en apanage. Il y éleva un château et brisa les armes ducales en inversant les émaux du champ et des alérions :

 

Armes de Henri de Bayon

Cette famille s'éteignit rapidement et la terre de Bayon passa par mariage dans la famille de Haraucourt :

Armes de la famille de Haraucourt

La seigneurie prit alors les armes de Haraucourt chargées en abîme de celles de ses anciens seigneurs, cadets de Lorraine.

Bayon fut érigé en marquisat en 1720 en faveur de Marie Isabelle de Ludres, et en 1757 ce marquisat devint la propriété de Chaumont de La Galaizière, chancelier de Lorraine sous le duc Stanislas, chargé d'introduire l'administration française dans le duché.

Bayon porta d'abord les armes de l'ancienne maison de Bayon qui étaient "d'argent, à la bande de gueules" :

Armes de l'ancienne maison de Bayon

Puis, lorsque cette terre fut érigée en marquisat en faveur de Marie-Isabelle de Ludres en 1720, Bayon prit comme armes "bandé d'or et d'azur de six pièces ; à la bordure engrêlée de gueules" :

Armes de Ludres

Enfin, en 1757, le marquisat devint propriété de M. Chaumont de la Galaizière, intendant de Lorraine, et créée en prévôté bailliagère par le duc Stanislas. Bayon adopta alors les armes de ce nouveau seigneur "d'argent, au mont de sable enflammé de gueules" et pour Robert de Saint-Loup, le mont crache aussi des fumées de sable ; l'écu surmonté d'une couronne de marquis, et pour support deux sauvages :

Armoiries de Chaumont de La Galaizière

Union des Cercles Généalogiques Lorrains

La Meurthe-et-Moselle - Les 594 Communes

Le département de la Meurthe

Armorial de Constant Lapaix

Armorial de Robert de Saint-Loup